• Milou

Interview : William Joly

Vous avez surement déjà vu une de ses photos passer sur Facebook ou Instagram. William Joly est un jeune photographe talentueux travaillant sur le Championnat FIM EWC avec Good-Shoot mais également sur le fsbk.

Rider House : Peux-tu te présenter ?

William Joly : Je suis William, j’ai 22 ans et je suis photographe en sport mécanique et plus précisément en vitesse.

RH : Parle nous un peu de ton parcours en photo, comment es-tu venu à t’y intéresser ? 

WJ : Il a commencé tôt et tard à la fois. Pour commencer un grand passionné de sport mécanique, mon père me mettait devant des courses de karting à la tv quand j’étais petit puis m’a emmené à mon premier GP France en 2005 avec mon frère.

J’avais un petit appareil photo un bridge de chez Kodak étant plus jeune et allant sur le GP France depuis petit dès que j’ai eu l’occasion je le piquais à mon père quand il m’emmenait sur le circuit du Mans avec mon frère. 

Je touchais à des appareils photos bridge pendant la plupart du temps, je trouvais ça amusant j’ai quelques photos du GP France de 2013 dont une chute de Bautista d’ailleurs 😂.

Sinon j’ai pu investir dans mon propre matériel en 2018 puis je suis allé pratiquer par l’école du grillage ! 


RH : Qu’est-ce qui te motive aujourd’hui et t’incite à penser photo au quotidien ?

WJ : Difficile à dire car quand j’ai envie de me creuser la tête pour être créatif j’ai l’impression que c’est tout l’inverse qu’il se passe 😂. J’essaye de regarder beaucoup d’images pour m’inspirer, apprendre à utiliser ce qu’il y a a disposition autour de moi pour donner une touche supplémentaire (ce qui vient à penser photo constamment) mais ce n’est pas encore ça 😂. Ce qui me motive c’est de retranscrire l’idée que j’ai en tête en image !

RH : Quelles sont tes photographes, artistes, créatifs préférés ?

WJ : Alors concernant les photographes il y en a plusieurs, j’ai pas vraiment de préféré. 

Jamey Price qui est le photographe de Toyota en WEC.

J’adore ce que fait Camden Thrasher !

Jonathan Bertin pour sa créativité.

Jesus Robledo, Shooterbikes, Drew Gibson sont très fort aussi.

J’apprécie le travail de mon pote Junior @wd.jrphoto .

Puis de mon grand chef David Reygondeau pour être créatif même après 20 ans en bord de piste et sa façon de travailler !

RH : Comment diffuses-tu tes photos et auprès de qui ?

WJ : Je diffuse mes photos sur Instagram, Facebook et j’ai aussi un site. Aussi auprès de Good-Shoot.com pour qui je travail sur le championnat du monde d’endurance.

RH : Tu as une belle présence sur les réseaux sociaux, peux-tu nous dire comment tu procèdes pour développer ton audience ? 

WJ : Pour être honnête je ne pensais pas que ça allait plaire « autant » si je puis dire, assez surpris mais content que mon travail paie car j’y mets beaucoup du miens. 

Concernant ma façon de faire je suis moi même sur les réseaux et comme dans le paddock, pas vraiment de secret, c’est peut-être ça qui fait que après sur Instagram c’est un peu spécial, il est plus facile d’interagir sur ce réseau avec les story, les questions, sondages etc donc j’aime beaucoup ce réseau ! Après la présence sur les réseaux c’est important maintenant, pour qu’un cliché devienne viral il n'y a pas mieux !

RH : Parle nous un peu de tes projets, comment vois-tu ton avenir en tant que photographe ?

WJ : Pour mon avenir je ne sais pas, je suis vraiment content d’être avec Good Shoot donc je souhaite juste poursuivre dans cette dynamique !

RH : Où peut-on suivre ton travail ?

WJ : Vous pouvez me suivre sur Instagram @wj.22_ 

Mon site : https://williamjoly153.wixsite.com/wj22/

Ou Facebook @WJ2210 et aussi @fleccrew et pour finir @Goodshoot1968

A mon tour de laisser un petit mot pour la fin, merci Émile pour l’interview c’est sympa ! Et je vous invite à suivre ce qu’il fait sur les réseaux et encore plus pour 2020😜


Merci William pour cette interview et on a hâte de voir tes photos de la saison 2020 !

324 vues

RIDER HOUSE

06.48.69.52.52

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram