• Milou

Interview : Tom Berçot

Après une année 2020 en Mondial Supersport 300, Tom Berçot est désormais engagé en 600cc Supersport au guidon d'une Yamaha R6. Ce jeune pilote de seulement 16 ans a déjà montré un fort potentiel lors des deux premières manches de la saison.

Rider House : Peux-tu te présenter brièvement et nous résumer ton parcours ?

Tom Berçot : Je m'appelle Tom Berçot, j'ai 16 ans et je suis né le 19 mars 2005 à Besançon. J'ai commencé la moto à l'âge de 4 ans avec une petite motocross, une Honda Qr 50. J'ai ensuite attaqué la compétition en cross à l'âge de 7 ans sauf que j'habitais dans le Nord Est et c’était très compliqué de s’entraîner à cause des conditions météo. On a donc décidé de changer de discipline et de se diriger vers la vitesse. J'ai alors débuté la vitesse sur une HONDA NSF 100, une super moto.

À 8 ans, j'ai commencé la compétition en vitesse avec le championnat Minibike Trophy organisé par des suisses. L'année suivante, j'ai gagné ce championnat et je suis parti en Moto 4 : un moteur de 150 CRF Honda dans un cadre de piste. J'ai fais 2 ans de championnat Moto 4 et l'année d’après je suis passé en Pré-Moto 3 : un moteur de 250 yzf dans un cadre Beon. L'année d’après je suis passé sur une HONDA CBR 300 mais malheureusement cette moto n'étais pas faites pour moi, j’étais trop grand et trop lourd pour me battre pour le titre.

En 2019, je suis passé sur une YAMAHA R3 et j'ai participé à la Coupe YAMAHA R3 Switzerland et le FSBK. J'ai fais les meilleures courses de ma vie cette saison. On avait tous les mêmes motos tirées au sort, on voyait vraiment le potentiel de chacun. Je finis vice champion de France et vice champion en R3 Switzerland.

Grâce à ces résultats, j'ai pu intégrer le Championnat du Monde WSSP300 en 2020. C'était une année compliquée avec une moto et une équipe qui était malheureusement pas vraiment à l'écoute du pilote. À Aragon je décroche malgré tout une 8ème place en qualification mais malheureusement un problème mécanique est survenu durant la course donc je n'ai pas pu me servir de cette bonne qualification. Ensuite, j'ai marqué 2 points au Portugal.

RH : Tu devais être en WSSP 300 mais finalement ça ne s'est pas fait, tu peux nous dire pourquoi ?

TB : Pour cette saison 2021, j'avais re-signé dans un team en mondial sauf que le team n'a pas été retenu par la Dorna suite à un manque de place. 


RH : C'est donc ta première saison en 600 FSBK, quels sont tes objectifs ?

TB : Oui c'est ma 1ère saison en 600 donc mes objectifs sont simplement de prendre de l'expérience, m'habitué à la 600 et de me battre aux avants postes comme je l'ai fait dans les premières courses (ndlr : 4 podiums challenger et 2 podiums scratch depuis le début de la saison).


RH : Quel bilan tires-tu de ces 2 premières manches ? 

TB : Un bilan très positif, avec une adaptation à la 600 très rapide. Il faut travailler quelques points pour tenter de décrocher une victoire cette année.


RH : Tu as seulement 16 ans, quelles sont tes perspectives dans le monde de la moto ?

TB : Mes perspectives sont d'aller le plus loin possible et de faire tout pour que la moto soit ma profession. 


RH : Que peut-on te souhaiter pour la suite de la saison ?

TB : Une bonne saison et des podiums. 


Crédit Photo : SV Agency






221 vues0 commentaire