• Milou

Interview : Clément Stoll

Après une première saison au sein du Junior Team LMS en FSBK, Clément Stoll repart avec la même structure en 2020 avec le titre en Superbike Challenger pour objectif.


Rider House : Peux-tu te présenter brièvement ?

Clément Stoll: Bonjour, je m'appelle Clément Stoll , je suis né le 5 janvier 1996 et j'habite à Hoerdt, un petit village à côté de Strasbourg. 

Je travail dans la mécanique poids lourds depuis l'âge de mes 16 ans.


RH : Qu'est ce que tu fais pendant le confinement ?

CS : Pour moi le confinement ne change pas tellement car mon entreprise n'a pas fermée et je travail tous les jours du Lundi au Samedi. Cela me prend beaucoup de temps ! L'avantage c'est que je n'habite pas très loin de mon travail et je peux y aller en vélo !


RH : Quel est ton parcours ?

CS : J'ai commencé la compétition à l'âge de 7 ans en course de côte avant de me lancer en 2006 sur circuit en Conti Cup ! En 2008 j'ai décroché le titre de champion de France 50cc open et j'ai remporté la Conti cup la même année. En 2009 j'ai remporté la Conti Cup 80cc.

De 2010 à 2012 j'ai fait le 125cc Open en FSBK avec une victoire au Mans en 2011. 

De 2013 à 2015 j'ai participé aux Coupes de France Promosport 600 avec le titre de Vice champion de France en 2015. En 2016, je remporte le Trophée Pirelli 600 et je participe également à la manche 600 Supersport au WSBK à Magny-Cours.

En 2017, j'effectue ma première saison en 600 Supersport FSBK et je me classe 3ème. Je terminerai aussi 5ème Superstock au 24h du Mans avec le team DL Moto Racing #57.

Je monte sur mon premier podium d'endurance en 2018 en terminant 2ème Stock en Slovaquie avec le Team Atomic #68. Nous finirons également 9ème des 24h du Mans

En 2019, je termine donc vice champion Superbike Challenger avec le Junior Team LMS. J'ai également participé aux 24h du Mans (6ème), Bol d'Or (7ème) et 8h de Sepang (10ème) avec le team AM Moto Racing Compétition #3.



RH : En 2019, c’était ta première saison Superbike, tu en est satisfait ? 

CS : C'était une saison mitigée, je m'attendais à mieux. Le début de saison a été plutôt correct avec des top 10 au scratch , des podiums à chaque courses en challenger et une victoire a Ledenon.  

Mais à partir de Magny-Cours c'est devenu plus compliqué car nous n'avons pas réussi a évoluer sur les réglages de la moto alors que la concurrence a progressé.


RH : Cette année, tu repars avec le Junior Team LMS en FSBK, avec quels objectifs ?

CS : Oui je repars pour une saison au Junior Team le Mans Sud Suzuki et l'objectif est le titre en Challenger.


RH : A moyen terme, quels sont tes objectifs en FSBK ? 

CS : Tout dépendra des résultats et surtout du budget. L'avantage au Junior Team LMS c'est que niveau budget cela reste assez accessible et c'est ça qui me permet de rouler en 1000 FSBK.  Le jour où il faudra trouver une autre équipe cela va bloquer au niveau du budget et ça risque d'être très compliqué pour moi de pouvoir continuer en 1000 Superbike.  

Mais l'objectif à moyen terme serais de se rapprocher de plus en plus des top pilotes et de faire partie d'eux un jour !


RH : Et l’endurance, quoi de prévu cette année ?

CS : En championnat du Monde d'endurance la saison est déjà en cours donc là je vais terminer la saison dans mon team actuel AM Moto Racing et pour l'année prochaine on verra. L'objectif est  de trouver une équipe qui peut jouer aux avant poste en Superstock .


RH : Cette discipline te tiens à coeur ?

CS : Oui j'adore cette discipline ! De pouvoir participer au championnat du Monde, au 24 heures du Mans et au Bol D'or c'est quelque chose d'exceptionnel ! C'est comme un rêve ! 

J'aimerais vraiment pouvoir continuer en endurance encore de nombreuses années ! 

Merci à Rider House pour cet interview ! 👍




Merci Clément d'avoir répondu à ces questions et bonne chance pour ta saison 2020.

328 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout