• Milou

FT Racing Academy : dénicheurs de talents

Fin 2019, la structure FT Racing Academy voit le jour sous l’impulsion de Marc Fontan et Sam Thomas. Ces deux passionnés sont dans les paddocks depuis plus de quinze ans, il était donc naturel de s’impliquer dans ce nouveau projet permettant à de jeunes talents d’éclore.

Marc Fontan, ancien pilote de GP 500 et champion du monde d’endurance en 1980, a été le créateur et le responsable de l’équipe de France de Vitesse moto. Il découvrira notamment Régis Laconi, Olivier Jacque ou encore Sébastien Gimbert.

En s’appuyant sur l’une des structures techniques les plus évoluées du paddock moto français, le team TECMAS, L’objectif est de découvrir, former et guider ces jeunes pilotes dans le championnat de France en catégorie Supersport 300 et DANS LE CHAMPIONNAT DU MONDE 300 EN 2021.



4 pilotes sélectionnés

Lundi 11 Novembre dernier, le team FT Racing Academy organisait ses sélections sur le circuit du Bourbonnais (03).

Après une journée de roulage permettant d’évaluer 8 pilotes, le jury s’est appuyé sur leurs motivations, leurs capacités à débrieffer et leur état d’esprit pour trancher.

Les pilotes sélectionnés sont : Line Vieillard (18 ans), Maxime Roussillon (15 ans), Colin Drye (16 ans) et Lucas Sassone (16 ans).

Ces pilotes participeront donc a une saison complète en FSBK Supersport 300. Pour se préparer à cette saison, rien n’a été laissé au hasard avec plusieurs séances d’essais en Espagne, un stage de préparation avec la Race Expérience School et plusieurs stages de préparations physiques.

À terme, l’objectif est de permettre à ces jeunes pilotes d’intégrer le championnat du monde SSP300. La détection de nouveaux talents se fera en parallèle de cette saison 2020 avec comme objectif d’inscrire le FT Racing Academy dans la durée.



Au secours de la filière française

On le voit en MotoGP, la filière de formation de la vitesse moto en France est en panne. Aujourd’hui, seuls Fabio Quartararo et Johann Zarco représentent le drapeau français sur la scène du Moto GP.

Les modèles espagnols et italiens sont des exemples de réussite dans le milieu de la moto. Ces sur ces modèles que Marc Fontan souhaite prendre exemple pour relancer cette filière française et mettre en lumière des jeunes talents.

« On espère que sur les quatre il y en aura au moins un ou deux qui ira en championnat du monde », précise Marc Fontan, soulignant que le programme s'ouvrira à d'autres jeunes si leurs résultats sont bons.

Nous suivront de près l’évolution de ce team et de ces nouveaux talents au cours de cette nouvelle saison 2020.

70 vues

RIDER HOUSE

06.48.69.52.52

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram