• Milou

24 HEURES MOTOS 2020 : Le YART #7 en Pôle Position.

La grille de départ des 24 Heures Motos 2020 est désormais connue. La pole position revient à la #7 YART-YAMAHA du trio Hanika-Fritz-Canepa avec 1’36’’706. Rendez-vous demain, peu avant midi, pour la mise en grille des machines de cette 43e édition.

La seconde séance de qualifications a livré son verdict en début d’après-midi. Après trois sessions de vingt minutes pour chacun des trois pilotes des équipages, cumulées aux trois sessions de la veille, la pole position, établie sur la moyenne des meilleurs tours des trois pilotes, revient à la #7 YART-YAMAHA, avec comme chrono 1’36’’706. Les sept premiers se tiennent en une seconde. A noter le 7e temps (1’37’’660) de la moto tenante du titre, la #1 WEBIKE SRC KAWASAKI France TRICKSTAR du trio Guarnoni-Nigon-Checa et le 3e temps (1’37’’337) de la moto, actuellement leader du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC, la #2 Suzuki Endurance Racing Team, de Masson-Black-Simeon. Autres protagonistes parmi les six constructeurs engagés aux 24 Heures Motos 2020, la #6 Ducati ERC-Endurance signe le 5e temps (1’37’’529), la #37 BMW Motorrad World Endurance Team, le 2e temps (1’36’’899) et la #5 F.C.C. TSR Honda France, le 4e temps (1’37’’452) En Superstock, le chrono de référence dans cette catégorie, revient à la #33 Team 33 Coyotte Louit Moto (1’38’’417), qui la fait se situer à la 11e place au général. La machine en catégorie Experimental, la #45 METISS réalise le 24e temps au général (1’40’’365). La meilleure performance individuelle en qualification de cette édition 2020 est à l’actif de Markus Reiterberger (#37 BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM) avec un chrono de 1’36’’164. Après cet exercice pur de recherche de vitesse, les concurrents vont pouvoir désormais peaufiner leurs réglages pour la course, lors d’une ultime séance de roulage, le warm-up, demain de 9 heures à 9h45. La départ de cette 43e édition sera donné à midi, exceptionnellement à huis clos. Le starter officiel 2020 est un habitué de la discipline et de l’endroit, Dominique Méliand, ancien patron du SERT. Cette phase, départ en épi, avec les pilotes face à leurs machines, reste un moment particulièrement intense.  

RESULTATS COMPLETS DES QUALIFICATIONS :


Source : www.lemans.org

Crédit Photo : ACO


13 vues

RIDER HOUSE

06.48.69.52.52

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram